Conflits d'intérêts des juges

Catégorie: 
3. Programs
Numéro de la politique: 
3.1.4.3
Article de la politique: 
CWSF Judging
Approuvée par: 
Directeur général ou directrice générale
Date d’approbation: 
Mar, Fév 26, 2013
Date d’entrée en vigueur: 
02/27/2013
Date de modification la plus récente: 
Lun, juil 6, 2015
Date de la prochaine révision: 
Mer, aoû 1, 2018
Personne-ressource: 
Juge en chef national ou juge en chef nationale, directeur général ou directrice générale

1. Principles

1.1 Le processus d'évaluation à l'Expo-sciences pancanadienne (ESPC) doit respecter les normes les plus élevées d'intégrité, de sorte qu'il soit considéré comme équitable et sans parti pris.

2. Comité national sur le jugement (CNJ)

2.1 Aucune personne ne peut être membre du Comité national sur le jugement si son enfant, son petit-enfant, ou un autre jeune vivant à son domicile est inscrit en tant que finaliste à l'ESPC. Le membre doit soit se récuser du CNJ jusqu'à la fin de l'ESPC ou démissionner du CNJ.

3. Juge en chef (recrutement) de l'ESPC

3.1 Le juge en chef (recrutement) de l'ESPC ne peut pas jugere à sa propre ESPC.

3.2 Le juge en chef (recrutement) de l'ESPC ne doit pas être impliqué dans le processus du jugement ou du bilan des prix at sa propre ESPC.

4. Juges à l'ESPC

4.1 Un juge à l'ESPC doit identifier immédiatement tout conflit d'intérêts potentiel au juge en chef (recrutement) de l'ESPC. Cela peut inclure, mais ne se limite pas à, avoir son enfant, son petit-enfant, ou un autre jeune vivant à son domicile inscrit en tant que finaliste à l'ESPC en cours.

4.2 Les parents et les autres personnes ayant un conflit d'intérêts potentiel avec un des finalistes à l'ESPC en cours ne doivent pas juger à l'ESPC.

4.3 Un juge à l'ESPC ne doit pas juger un projet avec lequel elle ou il eu une interaction préalable non négligeable (p. ex., à titre de mentor ou de juge dans une expo-sciences scolaire ou régionale). Le juge en chef (recrutement) de l'ESPC doit trancher lorsque ce type de conflit d'intérêts survient. Lorsque la situation n'est pas claire et nette, le juge en chef national ou la juge en chef nationale de SJC, le juge en chef adjoint ou la juge en chef adjointe de SJC ou le juge en chef ou la juge en chef (fonctionnement) peuvent être consultés. Un registre écrit de la décision doit être conservé jusqu'à 7 jours après la dernière journée de l'ESPC.